CC PDF Converter

Site officiel
Bookmark and Share

CC PDF Converter est une imprimante virtuelle permettant d’ajouter automatiquement une licence Creative Commons à votre document (ces licences, dont certaines sont libres [1]).

Celle-ci s’installe comme un logiciel, à l’instar de PDF Creator, et permet de transformer tout document imprimable en document PDF. Ces options génériques sont assez basiques et ne rivalisent en rien avec PDF Creator, cependant, son intérêt n’est pas là.

Cette imprimante virtuelle permet en effet d’ajouter une licence parmi toutes celles gérées par Creative Commons, ainsi que son domaine de juridiction (pour le rattacer à la juridiction française, par exemple). Sont ainsi gérées :
- les licences Creative Commons,
- les licences de sampling,
- les licences de type domaine public.

La licence peut être stipulée au cas par cas, ou fixée dans les propriétés de l’imprimante. On peut également décider de ne pas licencier son document, auquel cas son fonctionnement s’apparente à un convertisseur traditionnel.

Une fois la licence choisie, une page s’ajoutera à la fin de votre document pour afficher la licence choisie, en anglais uniquement, hélas, d’autant plus regrettable que ces licences sont téléchargées d’Internet, et que donc rien n’empêchait d’aller prendre la licence correspondant au pays choisi. Ensuite, on peut choisir d’inclure la licence dans les propriétés du document, et de "tamponner" la première page, ou chaque page du document avec le logo de la licence [2].

On regrettera surtout l’usage uniquement anglophone, et de ne pouvoir ajouter la licence en lien plutôt qu’en fin de document. Comparé au ténor de son genre, il ne dispose que peu d’options, mais c’est un moyen bien pratique et rapide de licencier ses documents en licence Creative Commons.

[1] respectivement les licences BY et BY-SA .

[2] Attention à la mise en page si vos marges sont déjà justes !

Tags: pdf
Ajouter des tags (séparés par des virgules ou des espaces) :
 
Attention: tous les caractères spéciaux sont interdits (sauf le .). Les tags n'apparaîtront qu'au prochain rafraichissement du cache (dans plusieurs heures).

<< Mettre à jour >>
:: lien mort :: orthographe :: nouveauté :: mise à jour ::

Vous souhaitez mettre à jour la notice ? La première chose à faire est de déterminer s'il s'agit d'une mise à jour mineure ou d'une mise à jour majeure Icone d'aide.

  • Mineure : un lien mort, des fautes d'orthographe, un lien à ajouter ou encore une petite précision.

    Veuillez renseigner les champs ci dessous :

  • Majeure : une nouvelle version avec des nouveautés, des changements majeurs.

    En cochant cette case, vous allez créer une page sur le wiki afin de mettre à jour la notice.

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

CC PDF Converter : garder cette page ? , le 2 avril 2016 par Luc Bentz (1 rép.)

Compte tenu des derniers commentaires, la suppression de page serait logique ! PDF Creator n’est plus et les auteurs ne diffusent que PDF Architect lui-même envahissant pour pousser à l’achat del a version payante.

CC PDF Converter : garder cette page ? , le 26 juin 2016 par Anne

Bonjour, Je renchérie ! Finalement, il vaudrait mieux supprimer cette page. Pour mon information (il y a sûrement 1 raison), pourquoi la conservez-vous ? ... Et merci pour tout le boulot que vous accomplissez.

Répondre à ce message

CC PDF Converter , le 30 juillet 2015 (2 rép.)

bonjour, en fait ce logiciel est payant et très cher (190€ la version basic)

CC PDF Converter , le 8 août 2015 par Kaneda

Libre ne signifie pas gratuit. Le code source reste disponible.

-----> https://s3.amazonaws.com/www.ccpdfc...

CC PDF Converter , le 21 septembre 2016

Si c’est GPL ce n’est pas payant. Si c’est GPL c’est open source ET gratuit ! On peut même reprendre et faire un Fork (sous GPL obligatoirement). Le propriétaire peut à priori reprendre ses sources et cacher les ajouts au logiciel, pas les modifications (qui restent GPL), s’il utilise une des anciennes variantes du GPL ou surtout la LGPL. Un logiciel payant à source fermée peut s’appuyer de façon non vitale (Un UI fonctionnant en API s’appuie de façon vitale) pour fonctionner sur un logiciel sous GPL (ancienne variante) et dont toutes les modifications sont publiées. La dernière variante du GPL ne permet plus de faire ça : ça reste strictement open source, compilable par n’importe qui et publiable gratuitement, et tout logiciel qui s’en sert doit être GPL.

Répondre à ce message

CC PDF Converter , le 7 juillet 2015 par Atréalis (1 rép.)

ça à l’air cool et tout mais la seule chose qu’on puisse télécharger est le code source, pas de lien sur le site pour des fichiers binaires genre un installeur ou autre...

CC PDF Converter , le 3 décembre 2015

Logique, c’est payant. Après, si tu as les connaissances (pas moi) rien ne t’empêche de compiler les sources. Comme dit plus haut : libre ne veut pas dire gratuit.

Répondre à ce message

CC PDF Converter , le 21 mars 2015 par Micromy (1 rép.)

Je viens d’installer CC PDF Converter : pas de soucis, et ça fonctionne sous Windows 7 64 bits. J’ai utilisé l’installeur disponible sur SourceForge. J’ai eu un peu peur en voyant les commentaires à propos de Razoss Toolbar, mais l’installeur sur SourceForge ne contient pas le fichier d’installation de ce malware, Firefox ne le voit pas non plus. Et Process Explorer ne remonte pas non plus d’info concernant Razoss. La version du fichier sur SourceForge est du 19/11/2012 et pèse 12,4 Mo.

-----> http://sourceforge.net/projects/ccp...

CC PDF Converter , le 29 juillet 2015

Oui, mais le lien SourceForge a il me semble été parasité : ne dirige pas sur SourceForge

Répondre à ce message

CC PDF Converter : basique et vérolé , le 15 janvier 2015 par LiLa (0 rép.)

Merci à l’équipe de Framasoft de rechercher de nouvelles solutions et alternatives libres, mais ici, le rédacteur de la notice est un brin optimiste sur l’éthique de ce projet, RAZOSS CC PDF Converter, qui à tout (ou presque) pour nous déplaire : Un script basique autour des outils (libres) redmon et gsview (principalement) accompagné d’un spyware (razoss !) bien plus envahissant que les "cochonneries" embarquées avec l’excellent "PDFcreator". Celles -ci sont bien plus façiles à nettoyer. Je déconseille pour ma part en l’état, cet outil (même ci certaines fonctions pourrait être intéressantes). Le monde du "Libre" n’est pas tellement plus idyllique que celui du logiciel fermé... de surcroit dans la "galaxie Windows"...

Répondre à ce message

Toolbar et compagnie... , le 16 octobre 2014 par Daiko (2 rép.)

Attention, modifie la page de démarrage du navigateur, ajoute un nouveau moteur de recherche (razoss) et tente d’installer une toolbar. C’est triste...

Toolbar et compagnie... , le 6 novembre 2014

Je tente CutePDF

Toolbar et compagnie... , le 30 mars 2015 par Binnette

Pour ne pas avoir l’adware, utiliser le lien suivant :

-----> http://sourceforge.net/projects/ccp...

Répondre à ce message

CC PDF Converter , le 23 novembre 2009 par droopy32 (1 rép.)

Personne ne serait capable de proposer une évolution du logiciel permettant d’afficher la licence en français ? (Moi j’en suis bien incapable mais je me dis que ce n’est peut-être pas difficile pour quelqu’un d’initié, non ?)

CC PDF Converter , le 21 septembre 2016

Sans être méchant, un développeur en herbe peut fabriquer ce genre de logiciel de façon assez triviale et en faire une open source GPL installable très simplement. Il nécessite de créer un profil d’imprimante Postscript (fichier texte au nom en ppd il me semble). On peut partir d’une base existante, de n’importe quel profile imprimante (le mieux c’est de prendre un traceur A0 et d’enlever les marges et le gestion rouleaux et bacs...). Un pilote générique Postscript est présent sur n’importe quel OS, dont n’importe Windows en natif. Ce genre de profil permet d’éviter la certification Microsoft d’un nouveau pilote, par exemple nécessaire à partir de Vista et utilise l’interface générique paramétrée par le profil du pilote. On y ajoute Redmon (open source) qui va rediriger le fichier .ps vers Ghostrcipt qui va produire soit un PDF, soit un autre type de fichier image (jpeg, tiff...). On retrouve en fait toutes les fonctions de PDFCreator, sans aucun manque car c’est le pilote générique postscript et Ghostscript qui font tout le boulot. A noter qu’on peut concaténer intelligemment les fichiers .ps sur Ghostcript pour une sortie propre, ou bien carrément concaténer les fichiers .ps en sortie d’imprimante avant de les diriger sur Ghostscript (malgré la réplication de l’en-tête).

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 1080 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement !

Je soutiens Framasoft
pour 10€/mois

Dégooglisons Internet, l’an 2

Les services en ligne de géants tentaculaires comme Google, Apple, Facebook, Amazon ou Microsoft (GAFAM) mettent en danger nos vies numériques.

Pour cette 2e année, nous continuons le défi de vous proposer une alternative Libre, Éthique, Décentralisée et Solidaire à chacun de ces services.

Découvrez notre campagne
« Dégooglisons Internet »

Informations générales

Juste une image

Pin Up Pin Up
Creative Commons BY