S’il y a un logiciel libre qui s’est fait attendre, c’est bien Thunderbird ! Mais voilà enfin la nouvelle version du célèbre client de messagerie de la Fondation Mozilla.

Bénéficiant de l’expertise des équipes de Mozilla, Thunderbird a été revu en grande partie afin d’intégrer les fonctions qui lui faisait défaut ainsi que des nouveautés très intéressantes. En effet, même si les fonctions essentielles ont été conservées comme la gestion des comptes e-mails, newsgroups et autres flux RSS, un certain nombre de nouveautés font leur apparition :

  • des onglets qui permettent d’ouvrir plusieurs messages ou dossiers en même temps ou bien permettant de faire une recherche tout en conservant votre e-mail en cours de lecture ouvert
  • une recherche bien plus rapide qu’auparavant et permettant d’ajouter des filtres successif afin d’affiner sa recherche. La présentation de la recherche a également été revu et est bien plus intuitive et agréable à utiliser
  • l’ajout de contact dans le carnet d’adresse en un seul clic de souris [1]
  • un assistant de paramétrage lors de la création d’un nouveau compte de messagerie qui tente de trouver par lui même les serveurs POP3, IMAP et SMTP automatiquement (et qui fonctionne vraiment bien)
  • des dossiers intelligents permettent, par exemple, de regrouper l’ensemble des comptes dans un seul dossier, puis d’aller facilement voir les messages d’un seul compte
  • un système d’alerte vous prévient avant que vous n’ayez envoyé votre message s’il lui semble que vous avez oublié de joindre une pièce jointe alors que votre message semble indiquer que vous souhaitiez en joindre une.
  • un gestionnaire d’activité vous permet d’avoir un aperçu de ce que Thunderbird fait et les interactions entre votre logiciel et votre fournisseur de messagerie.
  • un système de protection contre le phishing [2] qui vous avertit si un lien vous redirige vers un site différent de celui indiqué dans le message.

Bien entendu, les anciennes fonctions sont toujours là, tel que :

  • la migration facile à partir de Outlook ou encore Eudora
  • le correcteur orthographique qui vous indique en temps réel le peu de fautes que vous pourriez faire dans un moment de déconcentration
  • le support de nombreux thèmes et plugins [3]
  • un paramétrage possible de nombreuses options
  • un système d’étiquettes afin de retrouver facilement certains messages
  • la mise à jour automatique de Thunderbird ainsi que de ses extensions

Couplé avec l’extension Lightning [4], Thunderbird fait jeu égal avec les poids lourds des logiciels de messagerie que sont Outlook ou Evolution. À l’heure où un nombre toujours plus important de personnes n’utilisent plus que des interfaces web pour consulter leurs messageries, Mozilla frappe un grand coup et pourrait faire revenir quelques âmes perdues vers son logiciel de messagerie grâce à cette version 3 de Thunderbird.

Rappel : Si vous avez une question au sujet de Thunderbird lui-même, vous pouvez la poser dans les forums de Framasoft ou encore ceux de Geckozone, vous aurez ainsi de meilleures chance d’obtenir une réponse.

Annonce : Un manuel pour Thunderbird 3.0 est désormais disponible en français chez FlossManuals France. Le Framablog s’est fait l’écho de la « TradAction » réalisée pour ce manuel en mars 2011 dans les locaux parisiens de Mozilla Europe.

[1] carnet d’adresse qui a d’ailleurs été revu et optimisé pour une meilleure intégration dans Windows et Mac OS X

[2] Hameçonnage en français

[3] à l’heure de l’écriture de la notice, tous les plugins ne sont pas encore disponible pour la nouvelle version de Thunderbird, mais cela ne saurait tarder.

[4] un calendrier et gestionnaire de tâches