Launchy est un utilitaire inspiré de quicksilver [1] dont vous n’allez bientôt plus pouvoir vous passer.

Sous Windows, il permet de lancer des applications et d’ouvrir des fichiers au clavier. Pour cela, rien de plus simple : vous appuyez sur la combinaison « Alt + barre d’espacement » puis vous saisissez le nom de votre application ou de votre fichier. Au fur et à mesure de la saisie, Launchy vous propose les applications et les fichiers pouvant correspondre aux premières lettres écrites.

Un menu contextuel accessible par clic-droit sur les bords de la fenêtre de Launchy, permet de le personnaliser :

  • L’habillage (Skins) : Launchy possède une dizaine d’habillages différentes.
  • Dossiers et extensions (Directories) : par défaut, Launchy mémorise les raccourcis présents dans votre Menu Démarrer mais vous pouvez intégrer les dossiers et les extensions (mp3, documents OpenOffice etc...) de votre choix. Avec la touche TAB, vous pouvez également rajouter des arguments au logiciel.
  • Combinaison de touches (Hotkey) : vous pouvez choisir une autre combinaison qu’« Alt + la barre d’espacement » pour faire apparaître Launchy.
  • Vous avez également la possibilité de créer vos propres raccourcis avec le plugin runny fourni avec Launchy.
  • Portabilité sur clé USB : dans le menu Advanced, cochez la case Portable Mode ?. Quittez Launchy (Exit) et recopiez son dossier [2] sur votre clé USB. Reconstruisez l’index (Rebuild Index) dès que vous changez d’ordinateur.

Les options vous permettent de mieux contrôler les plugins : activation et configuration sont individuelles depuis la version 1.25.

Comparé à la barre rechercher que Vista intègre dans son nouveau menu démarrer, launchy est beaucoup plus flexible tout en restant réactif [3]. Le fait de pouvoir l’utiliser pour tout autre chose en modifiant ses options le rend utile, voire indispensable quand on a commencé à l’utiliser !

[1] Disponible uniquement sur Macintosh

[2] Par défaut C :\Program Files\Launchy

[3] même si certains diront qu’il pèse tout de même 6mo ou plus dans la mémoire, ce qui peut gêner sur les petites configurations.

  • Toutes ces manipulations sont détaillées dans le fichier Readme.pdf du dossier de Launchy (en anglais).