Vous êtes de la nouvelle génération des développeurs qui ne jurent que par les IDE [1], vous ne vous sentez pas encore près pour utiliser un vrai environnement de développement tel que Emacs ou Vi [2]. Alors, Komodo Edit [3] est certainement fait pour vous.

Il s’agit d’un environnement de développement multi-plateformes relativement complet basé sur la plateforme Mozilla [4]. Issu du logiciel non libre Komodo IDE, cet IDE contient tout ce que l’on peut attendre d’un environnement de développement tel que :

  • la coloration syntaxique pour de nombreux langages de programmation (PHP, Python, Ruby, C++, XUL, HTML, Yaml, Perl, ...)
  • l’auto-complétion qui est très bien réalisée va reconnaitre les retours de fonction pour peu que vous ayez documenté votre code en suivant les normes (par exemple PHPDoc si vous développez en PHP)
  • l’aide en temps réel se basant sur un dictionnaire pour tout ce qui concerne les fonctions natives ou sur vos commentaires pour les fonctions que vous développerez
  • la gestion de projet avec la possibilité d’ouvrir les projets ou documents que vous aviez laissé ouvert lors de votre dernière utilisation
  • une gestion des snippets (bibliothèque de bout de code que vous utilisez régulièrement afin que vous n’ayez pas à les taper à chaque fois)
  • une liste des classes, méthodes, variables afin de faciliter la navigation dans votre code
  • le pliage et dépliage du code
  • la possibilité d’aller à la définition d’une fonction que vous utilisez dans votre programme avec un simple Ctrl + clic
  • une recherche à la Firefox (recherche en temps réel lorsque l’on tape le mot recherché) ou une recherche sur un dossier ou dans le projet en entier
  • un comparateur de différence entre deux fichiers
  • et encore une liste très longue de fonctionnalités plus utile les unes que les autres

Comme un IDE ne conviendra jamais parfaitement à un développeur, les créateurs de cet environnement n’ont pas oublié d’ajouter un système de plugins permettant d’étendre facilement l’application selon ses besoins. De plus, il existe aussi la possibilité de créer des macros afin d’automatiser certaines tâches ou même d’étendre les possibilité de Komodo Edit [5].

Comparé à Geany, Komodo Edit est un peu plus lourd. De plus il ne permet pas la compilation d’un projet directement dans l’éditeur (ce qui est limite si vous développez avec un langage compilé tel que le C++) et ne possède pas de console intégrée à l’éditeur (ce qui se révèle très pratique pour faire des tests en Python). Cependant, si vous développez avec un langage tel que PHP ou Ruby, Komodo Edit vous offre des possibilités très utile et mieux pensées (l’auto-complétion est bien meilleure par exemple, et disponible pour le CSS contrairement à Geany).

On regrettera que les différents volets (ceux contenant la liste des fichiers ou des snippets par exemple) ne puissent pas être détachés de l’interface ce qui est intéressant lorsque l’on a plusieurs écrans ou encore une non intégration de la console directement dans l’interface.

Néanmoins, cet éditeur plus léger qu’Eclipse, mais un peu moins complet s’avère très agréable à l’utilisation et fort performant, permettant ainsi au développeur qui l’utilise de ne se soucier que du code qu’il crée.

[1] Environnement de développement intégré

[2] petit joueur !

[3] vous pourrez également le voir sous le nom d’Open Komodo qui est le même projet

[4] vous trouverez sur cette page d’autres applications basées sur cette même plateforme

[5] par exemple la commande Ctrl + D permettant de dupliquer une ligne et étant présente dans de nombreuses applications mais pas sur Komodo Edit peut être ajouté avec une simple macro : http://community.activestate.com/fo...