LibreOffice est une suite bureautique intégrée comprenant :

  • Writer : un traitement de texte (sensiblement équivalent à MS Word)
  • Calc : un tableur (sensiblement équivalent à MS Excel)
  • Impress : un composeur de présentations multimédia (sensiblement équivalent à MS PowerPoint)
  • Base : un gestionnaire de bases de données (qui n’est pas sans rappeler MS Access)
  • Draw : un logiciel de dessin vectoriel (plus proche d’InkScape)
  • Math : un éditeur de formules mathématiques

LibreOffice est un dérivé d’OpenOffice.org (cf "Petite chronologie", ci-dessous), géré par une communauté d’utilisateurs et de développeurs au sein de la Document Foundation. Il s’agit d’un logiciel de grande qualité, qui peut se baser sur les succès de la large diffusion d’OpenOffice.org, comptant plusieurs dizaines millions d’utilisateurs dans le monde, qu’il s’agisse d’entreprises, de particuliers, ou d’institutions publiques. Disponible sur différents systèmes d’exploitation (GNU/Linux, Windows, MacOS) et appuyé sur un format de fichiers libre et normalisé, cette suite logicielle est un standard mondial pour le travail bureautique.

Formats et import/export de fichiers

LibreOffice utilise le format ouvert OpenDocument pour enregistrer les fichiers. Il propose par défaut d’enregistrer les documents avec les extensions : .odt, .ods, .odp, etc.

Cependant, il est possible d’exporter les documents dans d’autres formats, une grande variété étant supportée, y compris les formats Microsoft Office (.doc/.docx, .xls/xlsx, etc) et les standards PDF ou HTML.

Côté importation, le point le plus intéressant est probablement la possibilité d’ouvrir dans LibreOffice les fichiers issus de la suite bureautique propriétaire Microsoft Office. Ainsi, nul besoin d’acheter Word ou Excel pour ouvrir, modifier, échanger ou récupérer des fichiers .doc ou .xls. De même, LibreOffice saura importer vos documents Works, WordPerfect ou Lotus Pro.

L’import, sans être parfait (la faute en incombe à la non-documentation des formats fermés de Microsoft), est de grande qualité et est complètement transparent dans la quasi-totalité des cas.

Petite chronologie

Star Division, une entreprise allemande fondée au milieu des années 1980 crée la suite bureautique multiplateformes et multilingue StarOffice, qu’elle distribue jusqu’à sa version 5.1, en 1999, année de son acquisition par la société Sun Microsystems.

Sun ouvre le code sous licence GPL en octobre 2000, et la version 1.0 d’OpenOffice.org sort en 2 mai 2002.

Toutefois, 8 versions après la conception originale du projet, et de nombreuses fonctionnalités plus tard, la suite bureautique s’est considérablement alourdie, et son interface, compliquée. C’est en partie ce qui motive la création d’alternatives telles qu’OOo4Kids et OOoLight par l’association EducOO début 2009, proposant des versions simplifiées, plus rapides à charger et même, adaptées à l’enseignement !

Puis Oracle rachète Sun Microsystème le 20 avril 2009, et les relations entre la firme et la communauté des développeurs d’OpenOffice se dégradent.

De ce mécontentement est née The Document Foundation, dont le premier projet est de maintenir le développement libre de la suite bureautique, qui trouve alors un nouveau nom le 28 septembre 2010 : LibreOffice.

À la suite de ce fork, Mark Shuttleworth, se prononce pour le remplacement d’OpenOffice par LibreOffice dans la version d’Ubuntu en développement. Le changement aura lieu dans la version suivante d’avril 2011.

À l’usage

Au lancement, les différences entre LibreOffice et OpenOffice.org sont minimes, car c’est surtout l’organisation du projet qui a changé. Toutefois, cette différence discrète dans la « partie immergée » du développement laisse présager un développement plus rapide, grâce à plus de souplesse envers les contributions extérieures. D’ailleurs la communauté des développeurs bénévoles ne s’y est pas trompé en rejoignant massivement le nouveau projet.

LibreOffice profite des améliorations développées dans les différentes déclinaisons existantes d’OpenOffice.org antérieurement à la création de The Document Foundation.

LibreOffice a un cycle de développement rapide. Ceci a conduit à proposer deux versions au téléchargement : une pour les utilisateurs avancés "LibreOffice Évolution" et une, plus testée, pour le déploiement en production "LibreOffice Stable". Voir les notes de version.