Quand le feuilleton des brevets logiciels conduit à voter NON au référendum sur le Traité établissant une Constitution pour l’Europe

Poster un message

> Quand le feuilleton des brevets logiciels conduit à voter NON au référendum sur le Traité établissant une Constitution pour l’Europe

28 mai 2005, Norbert

Il y a dans dans la vie des choses décidément bien difficiles à comprendre. Mais, essayons de les examiner au travers des principes de l’informatique.

2° principe : si vous ne savez pas résoudre votre problème, l’informatique vous aidera à ne pas le résoudre, mais beaucoup plus vite. La commission est contre vous. Alors vous demandez une action au parlement en votre faveur. Mais le parlement ne pourra agir que s’il acquiert le pouvoir de co-décision à travers la victoire du oui. Or, ....... Mais demander une action à une institution, et lui ôter ses possibilités d’action, revient à décrédibiliser cette institution. Pourquoi ?

1° principe : GIGO (Garbage In, Garbage Out) Voter non revient à assurer la ’victoire’ de la commission et la brevetabilité des logiciels. On connait les méthodes de microsoft pour faire avancer l’informatique (rachat partiel d’Apple pour arriver à faire enfin quelque chose de Wwindows, rachat de SCO pour décrédibiliser Linux... et tant d’autres) Je suis sûrement mauvaise langue, aussi vais-je arrêter là, bien que... Mais ce n’est pas en utilisant les méthodes des partisans du non, qu’on sort grandi de l’aventure et qu’on fait progresser les choses (démocratie, amitié...)

Titre du message

Texte du message

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Captcha Anti-Spam

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Merci de votre participation

Informations complémentaires

C'est-à-dire

Bien choisir son titre est très important en particulier lorsque vous lancez un nouveau message.

Les adresses emails apparaissent "cryptées". C'est un cryptage sommaire et un peu contraignant puisqu'il remplace l'arobase par trois caractères aléatoires, "open@office.org" devient "open h6Y office.org" mais c'est deja une bonne barrière contre le SPAM.

Merci de rester courtois, de garder un oeil sur l'orthographe et de ne pas abuser des majuscules et du langage SMS.

Informations générales

Juste une image

Portrait from the market Portrait from the market
Creative Commons BY